MARCVS AVRELIVS PROBVS, Empereur Romain de Juin/Juillet 276 ap. J.-C. à Septembre 282 ap. J.-C.


"Tous ceux qui ont parlé de lui ont pris soin d'observer qu'il possédait éminemment dans ses mœurs la probité qu'exprime son nom." Abbé Crevier
n

Bienvenue

Bienvenue à tous les passionnés de monnaies romaines et à tous les novices en numismatique.
Ce blog est destiné à faire découvrir les monnaies romaines de l'empereur PROBUS et permettra d'en connaitre le monnayage dans son ensemble. Au fil des articles, vous y découvrirez les monnaies de ma collection pour lesquelles les commentaires vous éclaireront sur leur iconographie mais aussi retraceront l'histoire passionnante de cet empereur militaire. La publication de monnaies inédites complètera ce travail.
Bonne lecture à tous.

PROBUS COINS

Welcome to all lovers of Roman coins and all numismatic novices. This Blog will explore Emperor PROBUS's Roman coins and understand its currency. Through articles, you'll find these coins in my collection and their reviews will tell you about their iconography, as well as the fascinating history of this military emperor. The publication of unpublished coins will complete this work. Happy reading.

For an english version of this blog, click here !

CARTE DE SITUATION DES ATELIERS MONETAIRES SOUS PROBUS

CARTE DE SITUATION DES  ATELIERS MONETAIRES  SOUS PROBUS

lundi 13 juin 2011

Accidents de frappe survenus dans les ateliers de Siscia,Ticinum et Rome.

 
Bien que la  production monétaire soit massive, les accidents de frappe ne sont pas très fréquents par rapport aux autres monnayages des périodes antérieures. Depuis la réforme d'Aurélien, la technique de production, la qualité des émissions et de la gravure se sont grandement améliorées.
Dans la majorité des cas, la frappe monétaire s'effectue entre deux coins, un mobile portant la gravure de revers et un fixe ou dormant portant l'effigie de l'empereur de l'avers. Le maléator imprime une pression à l'aide de son marteau sur un flan interposé entre les deux coins. La monnaie est alors éjectée et remplacée par un nouveau flan vierge.


Les outils de frappe monétaire

Quelquefois l'accident de frappe intervient dans le processus et nous laisse des monnaies curieuses ayant échappées à la vigilance des ouvriers chargés de la vérification des monnaies émises par l'officine. Les trois exemples suivant de problèmes liés à la frappe, émis par des ateliers différents, prouvent que l'erreur était encore possible partout et que l'importante production monétaire devait s'effectuer à un rythme très soutenue pour couvrir les besoins de numéraire rapidement.

Atelier de SISCIA :


Siscia, 278 ap. J.-C., 5ème émission, 3ème officine.
A/ IMP PROBVS PF AVG, buste radié et drapé de Probus à droite.
R/RESTITVT ORBIS//XXIT, L'empereur  à droite tenant un globe de la main droite et un sceptre de la main gauche recevant d'une femme une couronne de laurier.

Cette monnaie à subi une frappe du coin d'avers et du coin de revers sur les deux faces. En effet, lorsqu'on observe le portrait du droit, on s’aperçoit qu'à 2 heures débute la titulature de revers : RESTITVT ORBIS. On peut voir aussi à 6 heures sur le revers un artefact de la titulature de droit : ..OR.. de PROBVS. La monnaie a été surfrappée accidentellement après avoir fait un tour sur elle-même.

Atelier de TICINUM : 


Ticinum, 280-281 ap. J.-C., 8ème ou 9ème émission, 4ème officine.
R/ MARTI PACIF/I/-//QXXI

Cette monnaie curieuse fait partie de la série codée "EQVITI série". Elle est dite "incuse" de revers. Cet accident de frappe, beaucoup plus rare qu'une monnaie dite incuse d'avers se produit uniquement lorsque une monnaie déjà frappée par le coin mobile est restée en place sur le coin dormant. Alors, le nouveau flan posé sur le premier va subir une frappe normale du revers du coté du coin mobile mais la face inférieure va se mouler sur les reliefs de revers du flan resté sur le coin dormant.

Atelier de ROME : 


Rome, 278 apr. J.-C., 3eme émission, 3eme officine. RIC n°186
A/ IMP PROBVS AVG, Buste radié casqué et cuirassé à gauche de Probus, tenant une haste et un bouclier.
R/ROMAE AETERNAE//R*Γ, Roma dans un temple.
Cette monnaie a subit un flip-flap car nous pouvons voir sur l'avers des reste de la légende de revers. D'autres part, la frappe est décentrée vers le haut.



Rome, 281 apr. J.-C., 6ème émission, 3ème officine. RIC n°200
A/IMP PROBVS PF AVG, Buste consulaire de Probus à gauche portant le Scipio.
R/ SOLI INVICTO// R foudre Γ , Sol radié debout dans un quadrige galopant à gauche, la main droite levée et portant un globe et un fouet de la main gauche.

Le flan de cette monnaie a subi par accident une double frappe. En effet, les deux faces ont été frappées deux fois avec un décalage de 3h00 sur la même surface. Ce qui donne une double titulature visible au droit laissant la gravure du G de AVG en place à la base du cou de Probus. Après la première frappe, la monnaie est restée sur le coin dormant, subissant une légère translation vers le haut et la gauche. C'est alors que le flan reçut une seconde frappe décalée.


 Rome, 281 apr. J.-C., 6ème émission, 2ème officine.
A/ PROBVS PF AVG, Buste radié et cuirassé de Probus à droite.
R/ IOVI CONS PROB AVG// R foudre B, Jupiter debout à gauche, tenant un foudre de la main droite et un sceptre de la main gauche.

Cette monnaie a subi un "flip-flap" lors de la frappe. En effet, le flan s'est retourné, sans doute est il resté solidaire du coin mobile avant de retomber sur la zone de frappe, recevant un deuxième coup de marteau  décalé vers le haut. En conséquence, nous retrouvons Jupiter imprimé sur les deux faces de la monnaie.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire