MARCVS AVRELIVS PROBVS, Empereur Romain de Juin/Juillet 276 ap. J.-C. à Septembre 282 ap. J.-C.


"Tous ceux qui ont parlé de lui ont pris soin d'observer qu'il possédait éminemment dans ses mœurs la probité qu'exprime son nom." Abbé Crevier
n

Bienvenue

Bienvenue à tous les passionnés de monnaies romaines et à tous les novices en numismatique.
Ce blog est destiné à faire découvrir les monnaies romaines de l'empereur PROBUS et permettra d'en connaitre le monnayage dans son ensemble. Au fil des articles, vous y découvrirez les monnaies de ma collection pour lesquelles les commentaires vous éclaireront sur leur iconographie mais aussi retraceront l'histoire passionnante de cet empereur militaire. La publication de monnaies inédites complètera ce travail.
Bonne lecture à tous.

PROBUS COINS

Welcome to all lovers of Roman coins and all numismatic novices. This Blog will explore Emperor PROBUS's Roman coins and understand its currency. Through articles, you'll find these coins in my collection and their reviews will tell you about their iconography, as well as the fascinating history of this military emperor. The publication of unpublished coins will complete this work. Happy reading.

For an english version of this blog, click here !

CARTE DE SITUATION DES ATELIERS MONETAIRES SOUS PROBUS

CARTE DE SITUATION DES  ATELIERS MONETAIRES  SOUS PROBUS

samedi 3 juillet 2010

Probus assimilé à Sol Invictus à l'atelier de Serdica (280 ap. J.-C.)




Description:

Serdica, 280 ap. J.-C., 4ème émission, 2ème officine.

Avers : IMP C M AVR PROBVS P AVG, (L'empereur César Marc Aurèle Probus Pieux  Auguste). Buste cuirassé de Probus à gauche avec un casque radié, portant sur l'épaule droite une lance et sur la gauche un bouclier. (Buste Bastien : E)

Revers : VIRTVS PROBI AVG // KAB, (Le courage de Probus Auguste). L'empereur à cheval à gauche, la main droite levée, portant un sceptre de la main gauche et un captif, mains liées devant le cheval. 

Quatre officines notées A, B, Γ, Δ, sauf pour la troisième émission de 277 où on ne compte que trois officines notées P, S, T (cette réduction d'officines est sûrement la conséquence de la visite de Probus dans la ville à cette date, prenant en partant des graveurs avec lui) et la cinquième émission qui ne compte plus que deux officines notées A et B au revers des monnaies.
Poids : 3,56 g - Diamètre : 22 mm - Axe : 5h00 - Référence : RIC n°888

Commentaires :

Les graveurs de l'atelier de Serdica n'ont pas fini de nous révéler tous leurs secrets pour le monnayage de Probus ! On trouve d'ailleurs encore de nos jours des combinaisons de titulatures de droit inédites, mais aussi des variantes de gravures interessantes, nées de l'interprétation personnelle des scalptores et de l'emphase qui caractérise l'iconographie et l'épigraphie de l'atelier depuis sa réouverture par Aurélien en 272 ap. J.-C.

L'empereur arrive à Serdica au mois de Mars, mais ne fait qu'y passer, laissant une partie de ses légions sur place avant de repartir pour Siscia. L'atelier émettra encore après son départ justement pour honorer la solde des troupes siégeant dans la ville. Cette scène d'Adventus, employée ici pour vanter la virtus du nouvel empereur vainqueur de Florien, élève l'empereur au même rang que celui de Sol invictus.
Cette monnaie interpelle par son subtil message qu'elle veut bien nous donner, comme elle a dû le délivrer au peuple romain de l'époque. En effet, le type courant pour l'atelier de Serdica a été émis en 277 ap. J.-C. par la seconde officine (B) lors de la quatrième émission. De façon classique pour les trois autres officines (A, Γ et Δ), la scène de revers nous présente l'empereur Probus arrivant dans la ville sur un cheval, allant vers la gauche, la main droite levée, portant un sceptre, un captif au pied du cheval. Mais pour cette émission, le graveur représente l'empereur avec les attributs divins de Sol ou bien Sol lui même en cavalier, torse nu, le manteau flottant sur l'épaule. En effet, la couronne radiée bien visible sur cet exemplaire ornant la tête du cavalier semble être une allégorie divine. Sol personnifié en Probus protège le monde romain. 
Ce renouveau politique, après la mort de Tacite et l'élimination de Florien, permettra de combattre les invasions barbares et d'ouvrir de nouveaux horizons, illuminant l'avenir. Cette variante de gravure porteuse d'un message reflète à merveille l'emphase de l'atelier qui frappera monnaie jusqu'en 280 ap. J.-C. pour Probus.


 Détail de la représentation de Probus avec les attributs de Sol

Aucun commentaire:

Publier un commentaire