MARCVS AVRELIVS PROBVS, Empereur Romain de Juin/Juillet 276 ap. J.-C. à Septembre 282 ap. J.-C.


"Tous ceux qui ont parlé de lui ont pris soin d'observer qu'il possédait éminemment dans ses mœurs la probité qu'exprime son nom." Abbé Crevier
n

Bienvenue

Bienvenue à tous les passionnés de monnaies romaines et à tous les novices en numismatique.
Ce blog est destiné à faire découvrir les monnaies romaines de l'empereur PROBUS et permettra d'en connaitre le monnayage dans son ensemble. Au fil des articles, vous y découvrirez les monnaies de ma collection pour lesquelles les commentaires vous éclaireront sur leur iconographie mais aussi retraceront l'histoire passionnante de cet empereur militaire. La publication de monnaies inédites complètera ce travail.
Bonne lecture à tous.

PROBUS COINS

Welcome to all lovers of Roman coins and all numismatic novices. This Blog will explore Emperor PROBUS's Roman coins and understand its currency. Through articles, you'll find these coins in my collection and their reviews will tell you about their iconography, as well as the fascinating history of this military emperor. The publication of unpublished coins will complete this work. Happy reading.

For an english version of this blog, click here !

CARTE DE SITUATION DES ATELIERS MONETAIRES SOUS PROBUS

CARTE DE SITUATION DES  ATELIERS MONETAIRES  SOUS PROBUS

dimanche 29 mai 2011

Un buste à gauche de Ticinum pour l'unité de l'armée. (277-278 ap. J.-C.)




Description :
  
Ticinum, 277-début 278 ap. J.-C., 3ème émission, 2ème officine.

Avers : IMP C M AVR PROBVS AVG, (L'empereur César Marc Aurèle Probus auguste). Buste de Probus radié et cuirassé à gauche vu de 3/4 avant, un pan du paludamentum sur l'épaule droite.  (Buste Bastien : B1).

Revers : CONCORD AVG // SXXT, (La concorde de l'Auguste). Fides (la fidélité des armées) debout à gauche entre deux enseignes militaires face à Sol, nu debout à droite, tenant un globe de la main gauche et levant la main droite.

Poids : 4,61 g - Diamètre : 22 mm - Axe: 6h00 - Références : RIC n° 323


Commentaires :

L'atelier de Ticinum frappe cette troisième émission pour pallier la demande en numéraire qu'induit le paiement de la solde des légionnaires. En effet, l'armée romaine sous le commandement de Probus, s'engage dans une guerre à la frontière Rhéno-Danubienne tentant de repousser définitivement les Alamans et les Juthunges au-delà des limes de l'empire. Cette abondante émission emploie une grande variété de bustes impériaux dits "exceptionnels" représentant l'empereur dans son habit militaire, général en chef des armées. Ce buste à gauche (Buste Bastien : B1), simplement radié et cuirassé nous laisse voir un pan du paludamentum sur l'épaule droite et un feston décoré de palmes sur l'épaule gauche.

De la même façon, le revers semble être une allégorie à la nouvelle armée réunifiée. Le personnage de la fidélité militaire, se tenant debout entre les deux enseignes, symbolisent les troupes de Florien et celles de Probus. L'armée se met alors sous la protection de Sol, fidèle compagnon divin de l'Auguste. Le rassemblement cohérent des troupes militaires qui s'affrontaient encore l'année précédente a dû être difficile à réaliser. Par cette typologie de revers, nous comprenons que la cohésion souhaitée par l'empereur est indispensable à la conduite d'une armée forte et efficace. Cet appel à la concorde rappelle avec insistance à tous les membres de l'armée que le combat qu'ils mènent, malgré leurs différences antérieures, nécessite une unité parfaite pour espérer la victoire au combat. Le message clair, destiné à soutenir le courage et l'engagement des combattants, associe l'empereur, habile tacticien,  à la valeureuse cause de la réunification de l'armée mais aussi de l'empire.

 Exemplaire de la 3ème émission, 2ème officine, buste A.
L'article de S. Estiot, "Une campagne germanique de l'empereur Probus : l'atelier de Ticinum en 277-278. Droz, pages 207-247, 2006 ", propose un classement pertinent de cette 3ème émission. Absent du trésor de La Venéra, l'auteur ne relève que 3 exemplaires connus de cette monnaie dans les collections institutionnelles et un seul exemplaire avec un buste  radié, drapé et cuirassé (Buste Bastien : A) de même type de revers, identique à l'exemplaire ci-dessus. Cette typologie particulière associé à cette légende, uniquement frappée par la seconde officine, reprise de la deuxième émission, semble donc relativement rare.


 Détail du buste B1

Aucun commentaire:

Publier un commentaire