MARCVS AVRELIVS PROBVS, Empereur Romain de Juin/Juillet 276 ap. J.-C. à Septembre 282 ap. J.-C.


"Tous ceux qui ont parlé de lui ont pris soin d'observer qu'il possédait éminemment dans ses mœurs la probité qu'exprime son nom." Abbé Crevier
n

Bienvenue

Bienvenue à tous les passionnés de monnaies romaines et à tous les novices en numismatique.
Ce blog est destiné à faire découvrir les monnaies romaines de l'empereur PROBUS et permettra d'en connaitre le monnayage dans son ensemble. Au fil des articles, vous y découvrirez les monnaies de ma collection pour lesquelles les commentaires vous éclaireront sur leur iconographie mais aussi retraceront l'histoire passionnante de cet empereur militaire. La publication de monnaies inédites complètera ce travail.
Bonne lecture à tous.

PROBUS COINS

Welcome to all lovers of Roman coins and all numismatic novices. This Blog will explore Emperor PROBUS's Roman coins and understand its currency. Through articles, you'll find these coins in my collection and their reviews will tell you about their iconography, as well as the fascinating history of this military emperor. The publication of unpublished coins will complete this work. Happy reading.

For an english version of this blog, click here !

CARTE DE SITUATION DES ATELIERS MONETAIRES SOUS PROBUS

CARTE DE SITUATION DES  ATELIERS MONETAIRES  SOUS PROBUS

lundi 9 août 2010

Mars pacificateur sur un Aurélianus de Lyon. (276 ap. J.-C.)





Description:


Lyon, Novembre- Décembre 276 ap. J.-C., 2ème émission, 2ème officine.

Avers : IMP C M AVR PROBVS AVG. (L'empereur César Marc Aurèle Probus  Auguste). Buste radié et cuirassé de Probus à droite vu de 3/4 en avant avec pan de paludamentum sur l'épaule gauche. (Buste Bastien : B).

Revers : MARTI PACIFERO // II. (A Mars pacificateur). Mars casqué en tenue militaire à gauche, tenant un rameau d'olivier de la main droite et une haste renversée de la main gauche, un bouclier derrière appuyé au sol.

Poids : 3,91 g -  Diamètre : 22 mm - Axe : 6h00 - Références : RIC n°42 - Bastien : n°167.


Commentaires :

Ce revers est nouveau pour l'atelier Lyonnais et rompt avec les reprises de types  empruntés au monnayage de Tacite et Florien, comme ce fut le cas dans la première émission de courte durée. Cette continuité fut sans doute décidée en l'absence d'instructions précises par le procurator monetae de l'atelier de Lyon. On peut noter aussi l'évolution stylistique du portrait qui ressemble fort encore à celui de Florien mais qui évolue lentement pour être tout à fait ressemblant  au nouvel empereur au cours de la troisième émission.

Cette deuxieme émission, séparée en deux phases ne présente qu'une seule titulature de droit : IMP C M AVR PROBVS AVG.
La première phase correspond à l'émission de monnaies sans marque d'officine destinées à un donativum. Les monnaies seront distribuées aux citoyens dans la ville en l'absence de l'empereur. Le buste de Probus est cuirassé à droite, la partie gravée de la cuirasse étant très courte et marque un changement avec les effets des bustes de Florien, le plus souvent drapés.
La deuxième phase de cette deuxième émission propose des monnaies avec les marques d'officines I, II, III, et  IIII à l'exergue du revers. Lors de cette phase, la deuxième officine est dévolue à la frappe des représentations de Mars avec un revers MARS VICTOR, repris de la huitième émission de Tacite et  un revers MARTI PACIFERO qui est nouveau pour l'atelier de Lyon.

Mars, assimilé à Arès chez les Grecs, est sans doute le plus romain des dieux, touchant de près l'histoire de Rome. En effet, la tradition fait de lui le père de Romulus. S'il est le dieu de la guerre par excellence, il fut aussi le dieu de l'agriculture, du printemps dans des temps reculés. Son culte est complexe. Il est représenté  sur cet aurélianus dans sa nature militaire, patron et dieu tutélaire des soldats. Les empereurs lui attachent une dévotion particulière, encore plus Probus, issu des rangs militaires, maître de l'empire et général des armées. Mars revient souvent dans les inscriptions monétaires avec une grande variété d'épithètes : MILITARIS, POTENS, CAMPESTER rappellent son caractère guerrier. PROPUGNATOR, CVSTOS, CONSERVATOR expriment son rôle protecteur des armées. VICTOR, INVICTVS, les plus répandus, mettent en avant l'idée qu'il procure la victoire. Mars VLTOR, mis en place par Auguste est le dieu vengeur. PACIFER comme pour cet aurélianus et PACATOR montre qu'il est aussi celui qui procure la paix de l'empire. Un programme pour lequel Probus livrera combats aux quatre coins du territoire romain...

Détail du revers


Aucun commentaire:

Publier un commentaire