MARCVS AVRELIVS PROBVS, Empereur Romain de Juin/Juillet 276 ap. J.-C. à Septembre 282 ap. J.-C.


"Tous ceux qui ont parlé de lui ont pris soin d'observer qu'il possédait éminemment dans ses mœurs la probité qu'exprime son nom." Abbé Crevier
n

Bienvenue

Bienvenue à tous les passionnés de monnaies romaines et à tous les novices en numismatique.
Ce blog est destiné à faire découvrir les monnaies romaines de l'empereur PROBUS et permettra d'en connaitre le monnayage dans son ensemble. Au fil des articles, vous y découvrirez les monnaies de ma collection pour lesquelles les commentaires vous éclaireront sur leur iconographie mais aussi retraceront l'histoire passionnante de cet empereur militaire. La publication de monnaies inédites complètera ce travail.
Bonne lecture à tous.

PROBUS COINS

Welcome to all lovers of Roman coins and all numismatic novices. This Blog will explore Emperor PROBUS's Roman coins and understand its currency. Through articles, you'll find these coins in my collection and their reviews will tell you about their iconography, as well as the fascinating history of this military emperor. The publication of unpublished coins will complete this work. Happy reading.

For an english version of this blog, click here !

CARTE DE SITUATION DES ATELIERS MONETAIRES SOUS PROBUS

CARTE DE SITUATION DES  ATELIERS MONETAIRES  SOUS PROBUS

mardi 29 décembre 2009

4 - Revers RESTITVT ORBIS pour l'atelier d'Antioche



Antioche, 280 ap J.C., 2ème émission, 9ème officine

Description :

Avers : IMP C M AVR PROBVS P F AVG, ( L'empereur César Marc Aurèle Probus Pieux et Heureux Auguste), Buste de Probus radié, drapé et cuirassé à droite. (Buste Bastien : A)
Revers : RESTITVT ORBIS // εΔ // XXI , (Le restaurateur du monde). Femme (Tychè, victoire ?) à gauche couronnant l'empereur à droite tenant un globe de la main droite et une lance de la main gauche.
Poids: 4,14g - Diamètre: 21mm - Axe: 12h00 - Référence RIC/925 


Commentaires : 

L'atelier Syrien d'Antioche qui émettait des Aurei et des Aureliani a eu une production assez faible puisqu'elle compte seulement deux émissions : la 1ère émission en 276 avec huit officines et la deuxième émission en 280 ap J.C avec 9 officines.
Les marques d'émissions dans l'ordre des officines sont : A, B, Γ, Δ, ε, ζ, Ζ, H et εΔ. Le signe εΔ désignant la neuvième officine remplace le Θ probablement par superstition car c'est la première lettre du mot grec θανατοζ (mort). Cette pratique superstitieuse est courante à Antioche sur d'autres monnayages. les légendes de droit sont longues et au nombre de 2 : IMP C M AVR PROBVS P F AVG et IMP C M AVR PROBVS AVG.
On note simplement trois revers différents pour les Auréliani de cet atelier, à savoir :
  • CLEMENTIA TEMP ; on note deux iconographies possibles pour cette légende : 
Empereur à gauche portant un sceptre et recevant un globe de Jupiter à droite portant un sceptre ;
Empereur à gauche portant un sceptre et recevant un globe nicéphore de Jupiter à droite portant un sceptre.   
  • RESTITVT ORBIS ; une seule iconographie :
Femme debout à gauche présentant une couronne à l'empereur qui porte un globe et un sceptre.

On peut se poser la question de l'identification de ce personnage féminin couronnant l'empereur. Il pourrait s'agir de la victoire (Tychè). Ce type d' allégorie présente sur le monnayage de Probus rend les honneurs à l'empereur victorieux de ses batailles. Il devient le restaurateur du monde "romain" chassant les barbares des territoires repris.

Antioche, 280 ap. J.C., 2ème émission, 3ème officine
Le portrait de Probus est traité par les graveurs d'Antioche de façon assez rude, avec une arcade sourcilière rigide et un profil très angulaire.

Antioche, 280 ap. J.C., 2ème émission, 8ème officine (Vente Triton VIII, n°2079)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire