MARCVS AVRELIVS PROBVS, Empereur Romain de Juin/Juillet 276 ap. J.-C. à Septembre 282 ap. J.-C.


"Tous ceux qui ont parlé de lui ont pris soin d'observer qu'il possédait éminemment dans ses mœurs la probité qu'exprime son nom." Abbé Crevier
n

Bienvenue

Bienvenue à tous les passionnés de monnaies romaines et à tous les novices en numismatique.
Ce blog est destiné à faire découvrir les monnaies romaines de l'empereur PROBUS et permettra d'en connaitre le monnayage dans son ensemble. Au fil des articles, vous y découvrirez les monnaies de ma collection pour lesquelles les commentaires vous éclaireront sur leur iconographie mais aussi retraceront l'histoire passionnante de cet empereur militaire. La publication de monnaies inédites complètera ce travail.
Bonne lecture à tous.

PROBUS COINS

Welcome to all lovers of Roman coins and all numismatic novices. This Blog will explore Emperor PROBUS's Roman coins and understand its currency. Through articles, you'll find these coins in my collection and their reviews will tell you about their iconography, as well as the fascinating history of this military emperor. The publication of unpublished coins will complete this work. Happy reading.

For an english version of this blog, click here !

CARTE DE SITUATION DES ATELIERS MONETAIRES SOUS PROBUS

CARTE DE SITUATION DES  ATELIERS MONETAIRES  SOUS PROBUS

samedi 26 mars 2011

La sécurité du siècle non répertoriée à Siscia. (277 ap. J.-C.)



Description :
 
Siscia, 277 ap. J.-C., 1ère émission, 5ème officine.

Avers : IMP C M AVR PROBVS AVG, (L'empereur César Marc Aurèle Probus Auguste). Buste de Probus radié, drapé et cuirassé à droite, vu de 3/4 arrière. (Buste Bastien : A2)

Revers : SECVRITAS SAECVLI // E // XXI, (La sécurité du siècle). La sécurité assise sur un trône à gauche, tenant un sceptre de la main  droite, la main gauche sur la nuque.

Poids : 4,25 g - Diamètre : 22 mm - Axe: 12h00 - Références : RIC n° 762var 


Commentaires :


La première émission de l'atelier de Siscia, reprenant à l'identique les types frappés par Florien, nous offre une image impériale de Probus quelque peu hésitante, inspirée du portrait de son prédécesseur et dans un style différent de celui des graveurs de l'atelier. En effet, Florien meurt, assassiné par sa propre armée en Cilicie dans la ville de Tarse le 5 Septembre 276 ap. J.-C. L'atelier battra monnaie pour le nouvel empereur, gardant les même types de revers que la dernière émission de Florien. K. Pink attribue cette première émission de Siscia à l'année 276 ap. J.-C., mais les nouvelles recherches nous amènent à attribuer cette émission à l'année 277 correspondant à l'arrivée de Probus dans la ville, car le style des portraits émis est bien celui des graveurs arrivant avec l'empereur des ateliers de Cyzique et de Serdica.

Cette représentation de la sécurité au revers se veut très rassurante en cette période de rebondissements politiques incessants, les empereurs se succédant à la tête de l'état depuis la mort d'Aurélien à un rythme soutenu. Lascive, une main derrière la tête,  assise négligemment sur un trône, l'image de cette sécurité inspire la quiétude aux citoyens. De même, la légende SECVRITAS SAECVLI tient à rassurer la population, comme voulait le faire Florien, sur les intentions et l'engagement de cet empereur nouvellement nommé. Ce type sera repris dans la deuxième émission de 277 ap. J.-C.

L'atelier de Siscia, ouvert depuis  le règne de Gallien, offre une production monétaire massive et variée sous celui de Probus. Comme pour Florien, cette première émission se caractérise par la frappe des monnaies dans six officines distinctes, différenciées par les lettres A, B, Γ, Δ, ε, ζ notées dans le champ, associées à la marque de la réforme d'Aurélien XXI à l'exergue. Cette monnaie est non répertoriée avec cette épigraphie de droit car elle emprunte la titulature au  RIC n° 763 pour une iconographie de revers du RIC n° 762.


Détail du revers

Aucun commentaire:

Publier un commentaire