MARCVS AVRELIVS PROBVS, Empereur Romain de Juin/Juillet 276 ap. J.-C. à Septembre 282 ap. J.-C.


"Tous ceux qui ont parlé de lui ont pris soin d'observer qu'il possédait éminemment dans ses mœurs la probité qu'exprime son nom." Abbé Crevier
n

Bienvenue

Bienvenue à tous les passionnés de monnaies romaines et à tous les novices en numismatique.
Ce blog est destiné à faire découvrir les monnaies romaines de l'empereur PROBUS et permettra d'en connaitre le monnayage dans son ensemble. Au fil des articles, vous y découvrirez les monnaies de ma collection pour lesquelles les commentaires vous éclaireront sur leur iconographie mais aussi retraceront l'histoire passionnante de cet empereur militaire. La publication de monnaies inédites complètera ce travail.
Bonne lecture à tous.

PROBUS COINS

Welcome to all lovers of Roman coins and all numismatic novices. This Blog will explore Emperor PROBUS's Roman coins and understand its currency. Through articles, you'll find these coins in my collection and their reviews will tell you about their iconography, as well as the fascinating history of this military emperor. The publication of unpublished coins will complete this work. Happy reading.

For an english version of this blog, click here !

CARTE DE SITUATION DES ATELIERS MONETAIRES SOUS PROBUS

CARTE DE SITUATION DES  ATELIERS MONETAIRES  SOUS PROBUS

mercredi 20 janvier 2010

Les premiers portraits de PROBUS par l'atelier de Tripolis (276 ap. J.C.)


276 ap. J.C., 1ère émission, 2ème officine

Description :

Tripolis, 276 ap. J.C.

Avers : IMP C M AVR PROBVS AVG, (L'empereur César Marc Aurèle Probus Auguste). Buste de Probus radié, drapé et cuirassé à droite, vu de 3/4 arrière. (Buste Bastien : A2)

Revers : CLEMENTIA TEMP// croissant // KA, (La clémence des temps). Probus et Jupiter debout face à face, l'empereur à gauche en habit militaire, tenant un sceptre court (scipio) et recevant un globe de Jupiter nu à droite, tenant un sceptre long, le manteau sur l'épaule.

Poids: 4,00g - Diamètre: 22mm - Axe : 6h00 - Références : RIC/ n°927.


Commentaires :

Les ateliers d'Antioche et de Tripolis frappent les premiers portraits de l'empereur avec l'unique légende CLEMENTIA TEMP : ce revers est d'ailleurs le dernier  frappé par Tacite dans ces deux ateliers orientaux. Après la mort successive de Tacite et Florien et les invasions barbares menaçant l'intégrité de l'empire, cette légende se veut apaisante et rassurante pour le citoyen romain qui découvre encore un nouvel empereur. L'iconographie rappelle que Jupiter donne la puissance et sa protection à ce nouveau gouvernant, qui tient aussi à asseoir sa légitimité à Rome par une ratification sénatoriale de ses pouvoirs.

Le monnayage sous Probus de l'atelier de Tripolis n'est pas très abondant. Cet atelier ne compte que deux émissions en 276 et en 280 pour seulement trois officines (*, croissant, T). L'étoile est le symbole solaire, le croissant le symbole lunaire (remplacé par une couronne pour la 2eme émission) et le T note la "Tertia officina". La réforme monétaire est notée par le sigle grec KA pour la première émission et par les lettres latines XXI pour la deuxième.
Le traitement du portrait comporte quelques particularités de gravure : la chevelure, l'oreille et  l'arcade sourcilière sont traitées de façon grossière et rude.
Florien vient d'être assassiné en Turquie et Probus se trouve sans doute encore en Syrie avec ses troupes. Lorsque Probus décide de partir avec son armée pour Rome la même année, l'activité des ateliers d'Antioche et de Tripolis est suspendue car l'empereur ne laisse aucune troupe en Orient. Il n'est donc plus nécessaire de fournir du numéraire destiné à payer les militaires si les garnisons ne sont plus à proximité.
L'activité de Tripolis ne reprendra que trois ans plus tard lorsque Probus passe par la ville pour aller en Égypte combattre les Blemmyes. Cette deuxième émission est considérée comme une émission d'appoint seulement destinée à seconder l'atelier d' Antioche.

Première représentation de Probus

Aucun commentaire:

Publier un commentaire