MARCVS AVRELIVS PROBVS, Empereur Romain de Juin/Juillet 276 ap. J.-C. à Septembre 282 ap. J.-C.


"Tous ceux qui ont parlé de lui ont pris soin d'observer qu'il possédait éminemment dans ses mœurs la probité qu'exprime son nom." Abbé Crevier
n

Bienvenue

Bienvenue à tous les passionnés de monnaies romaines et à tous les novices en numismatique.
Ce blog est destiné à faire découvrir les monnaies romaines de l'empereur PROBUS et permettra d'en connaitre le monnayage dans son ensemble. Au fil des articles, vous y découvrirez les monnaies de ma collection pour lesquelles les commentaires vous éclaireront sur leur iconographie mais aussi retraceront l'histoire passionnante de cet empereur militaire. La publication de monnaies inédites complètera ce travail.
Bonne lecture à tous.

PROBUS COINS

Welcome to all lovers of Roman coins and all numismatic novices. This Blog will explore Emperor PROBUS's Roman coins and understand its currency. Through articles, you'll find these coins in my collection and their reviews will tell you about their iconography, as well as the fascinating history of this military emperor. The publication of unpublished coins will complete this work. Happy reading.

For an english version of this blog, click here !

CARTE DE SITUATION DES ATELIERS MONETAIRES SOUS PROBUS

CARTE DE SITUATION DES  ATELIERS MONETAIRES  SOUS PROBUS

dimanche 25 juillet 2010

Un petit bouclier circulaire inédit à l'atelier de Serdica (280 ap. J.-C.)




Description :

Serdica, 280 ap. J.-C., 4ème émission, 2ème officine.

Avers : IMP C M AVR PROBVS AVG, (L'empereur César Marc Aurèle Probus  Auguste). Buste de Probus à gauche avec cuirasse, casque radié, haste sur l'épaule droite et bouclier sur l'épaule gauche. (Buste Bastien : E1)

Revers : VIRTVS PROBI AVG // KAB, (Le courage de Probus auguste). L'empereur à cheval à droite, portant un bouclier de la main gauche et une haste de la main droite, terrassant un ennemi dont le bouclier est tombé sous le cheval de l'empereur.

Poids : 4,25 g - Diamètre : 22 mm - Axe : 6h00 - Référence : RIC n°878 var

Commentaires :

Les scalptores de Serdica étaient de véritables artistes et produisaient des bustes et des revers d'une grande qualité de gravure. La forme particulière de ce petit bouclier présenté sur le buste de cette monnaie (un clipeus appelée aussi Umbo par analogie de la forme centrale ou encore parma) n'est pas choisie par hasard pour cet empereur. Introduit chez les romains par les Etrusques, cette arme de défense, de forme circulaire et concave, faisait partie de l'équipement de protection des equites (cavaliers) et des troupes légères (velites) de l'armée romaine du IIIème siècle. En effet, ce bouclier peu encombrant par sa taille et sa forme,  permettait aux cavaliers de sauter rapidement de leurs chevaux lors de l'attaque et ainsi surprendre leurs ennemis par la rapidité de leurs assauts. Certains textes nous rapportent que Probus porta le surnom de chevalier (Equitius) du fait qu'il était un vaillant général de l'armée romaine, combattant à cheval durant toute sa carrière militaire. C'est cette même analogie que l'on met en avant pour justifier le code EQVITI de certaines monnaies issues des ateliers de Rome et de Ticinum. Le parma, considérée comme l'insigne de la chevalerie,  était un bouclier d'avantage utilisé pour la parade que pour la défense lors des combats. Ce bouclier pourrait être une évocation et de fait une affirmation de l'appartenance de Probus au rang des chevaliers de l'armée romaine dont il fut le chef. Cette variante iconographique intéressant le bouclier est absente du RIC pour ce type de buste et cette officine.

On compte quatre officines pour la quatrième émission notées A, B, Γ, Δ à l'exergue des monnaies associées à la marque KA. Elles frappent simultanément le même type de revers, se différenciant seulement par la dernière lettre à l'exergue des monnaies :  A, B, Γ,  et Δ. A la mort de Florien, l'atelier de Serdica continue à frapper monnaie à l'effigie de Probus alors que l'empereur n'entre dans la ville qu'en Mars 277. Ce n'est qu'après l'entrée du général dans la ville en 277 ap. J.-C., célébrée par un adventus, que la typologie monétaire s'enrichit de  légendes à la gloire de l'empereur : ADVENTUS PROBI AVG, VIRTVS PROBI AVG, RESTITVTOR ORBIS.



 Détail du buste E1

Aucun commentaire:

Publier un commentaire