MARCVS AVRELIVS PROBVS, Empereur Romain de Juin/Juillet 276 ap. J.-C. à Septembre 282 ap. J.-C.


"Tous ceux qui ont parlé de lui ont pris soin d'observer qu'il possédait éminemment dans ses mœurs la probité qu'exprime son nom." Abbé Crevier
n

Bienvenue

Bienvenue à tous les passionnés de monnaies romaines et à tous les novices en numismatique.
Ce blog est destiné à faire découvrir les monnaies romaines de l'empereur PROBUS et permettra d'en connaitre le monnayage dans son ensemble. Au fil des articles, vous y découvrirez les monnaies de ma collection pour lesquelles les commentaires vous éclaireront sur leur iconographie mais aussi retraceront l'histoire passionnante de cet empereur militaire. La publication de monnaies inédites complètera ce travail.
Bonne lecture à tous.

PROBUS COINS

Welcome to all lovers of Roman coins and all numismatic novices. This Blog will explore Emperor PROBUS's Roman coins and understand its currency. Through articles, you'll find these coins in my collection and their reviews will tell you about their iconography, as well as the fascinating history of this military emperor. The publication of unpublished coins will complete this work. Happy reading.

For an english version of this blog, click here !

CARTE DE SITUATION DES ATELIERS MONETAIRES SOUS PROBUS

CARTE DE SITUATION DES  ATELIERS MONETAIRES  SOUS PROBUS

lundi 7 février 2011

Un globe nicéphore dans la main droite de PROBUS. (278 ap. J.-C)





Description:


Lyon, fin 277 - début 278 ap. J.-C. 5ème émission, 1ère officine.

Avers : IMP C M AVR PROBVS AVG. (L'empereur César Marc Aurèle Probus  auguste). Buste consulaire radié de Probus à gauche, avec un globe nicéphore dans la main droite. (Buste Bastien : H6).

Revers : TEMPOR FELICI  //  I. (La félicité des temps). Félicitas drapée, debout à droite, tenant un long caducée de la main droite et une corne d'abondance de la main gauche.

Poids : 3,39 g -  Diamètre : 22 mm - Axe : 6h00 - Références : RIC n°103 - Bastien : n°208 (4 exemplaires).

Commentaires :

La cinquième émission de l'atelier de Lyon comporte une grande majorité de bustes dits "exceptionnels" en comparaison avec les autres émissions. Le buste H6 de cette monnaie, relativement peu utilisé pour la cinquième émission, correspond à la prise du deuxième consulat de Probus, le 1er Janvier 278 ap. J.-C. Vêtu du manteau consulaire (la toga palmata étant traitée ici de façon plus fine que les autres représentations consulaires plus classiques) Probus fait face à cette statue de victoriola marchant vers lui sur un globe, brandissant une couronne de laurier, semblant l'honorer pour ses récentes victoires germaniques en Gaule.

C'est au IIIème siècle que l'on voit se multiplier les représentations de bustes avec des globes nicéphores dans les mains des empereurs. La première représentation monétaire impériale tenant cet attribut est un buste de Pupien sur un médaillon de bronze. Ce globe nicéphore est la réplique d'une statuette en or, offerte par le sénat aux nouveaux princes, justifiant ainsi son pouvoir universel, le globe étant une symbolisation de la sphère céleste. Ce buste rare (seulement quatre exemplaires répertoriés par P. Bastien dans les grandes collections) exprime la sérénité de l'empereur, chef militaire efficace aspirant comme les citoyens romains à la félicité des temps qui s'exprime sur le revers de cette monnaie. En anéantissant les agressions barbares que subit l'empire, il honore et personnalise de fait l'espoir du peuple rêvant au retour de la pax romana.
 
 
 Détail du buste

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire