MARCVS AVRELIVS PROBVS, Empereur Romain de Juin/Juillet 276 ap. J.-C. à Septembre 282 ap. J.-C.


"Tous ceux qui ont parlé de lui ont pris soin d'observer qu'il possédait éminemment dans ses mœurs la probité qu'exprime son nom." Abbé Crevier
n

Bienvenue

Bienvenue à tous les passionnés de monnaies romaines et à tous les novices en numismatique.
Ce blog est destiné à faire découvrir les monnaies romaines de l'empereur PROBUS et permettra d'en connaitre le monnayage dans son ensemble. Au fil des articles, vous y découvrirez les monnaies de ma collection pour lesquelles les commentaires vous éclaireront sur leur iconographie mais aussi retraceront l'histoire passionnante de cet empereur militaire. La publication de monnaies inédites complètera ce travail.
Bonne lecture à tous.

PROBUS COINS

Welcome to all lovers of Roman coins and all numismatic novices. This Blog will explore Emperor PROBUS's Roman coins and understand its currency. Through articles, you'll find these coins in my collection and their reviews will tell you about their iconography, as well as the fascinating history of this military emperor. The publication of unpublished coins will complete this work. Happy reading.

For an english version of this blog, click here !

CARTE DE SITUATION DES ATELIERS MONETAIRES SOUS PROBUS

CARTE DE SITUATION DES  ATELIERS MONETAIRES  SOUS PROBUS

dimanche 22 mai 2011

La vertu militaire de l'Auguste reprise par PROBUS. (276 ap. J.-C.).




Description :



Lyon, Octobre 276 ap. J.-C., 1ère émission, 4ème officine.

Avers : IMP C M AVR PROBVS AVG. (L'empereur César Marc Aurèle Probus  Auguste). Buste radié et cuirassé de Probus à droite vu de 3/4 en avant avec pan de paludamentum sur l'épaule gauche. (Buste Bastien : B).

Revers : VIRTVS AVGVSTI // IIII. (La virilité de l'Auguste). Mars (ou l'empereur?) debout à droite, tenant une lance transversale de la main droite et un bouclier de la main gauche, le pied gauche repoussant un captif assis, regardant à droite, les mains liées dans le dos.

Poids : 3,83 g -  Diamètre : 21 mm - Axe : 2h00 - Références : RIC n°56 - Bastien : n°155 (13 ex).



Commentaires :

Cette première émission de l'atelier de Lyon avec la titulature IMP C M AVR PROBVS AVG  reprend à l'identique les types monétaires des officines de la troisième émission de Florien, tué en Septembre 276 ap. J.-C. Entre le mois de septembre et le mois d'octobre 276, l'atelier continuera donc à frapper des monnaies à l'effigie et à la titulature de l'empereur défunt. En l'absence d'ordre du nouveau gouvernant quittant tout juste la Syrie, le procurator monetae de Lyon décidera de frapper en continuité les même types monétaires de chaque officine que ceux employés pour Florien. Cette émission, correspondant à une phase d'attente, est très courte, ne durant qu'un mois. L'imago impériale n'étant pas encore parvenue jusqu’à Lyon, le portrait utilisé par les graveurs est très ressemblant à celui de Florien. Par la suite, ce buste cuirassé sera employé tout au long du monnayage Lyonnais de Probus pour les séries courantes. Cette première émission prend fin dès les mois de novembre-décembre de la même année, avec l'arrivée des messages politiques du nouvel empereur utilisés dans la deuxième émission.

Ce revers représente le dieu de la guerre, Mars dans une attitude guerrière et conquérante, écrasant l’ennemi captif avec son pied. Cette image peut se confondre avec celle du nouvel empereur militaire, le doute étant entretenu par la légende VIRTVS AVGVSTI. En premier lieu employée dans le monnayage de Florien et maintenant destinée à Probus, cette iconographie s'adapte parfaitement au message futur que Probus fera passer auprès de la population romaine. Combatif, vaillant et victorieux, l'image de Mars sur ce revers semble annoncer le programme militaire des campagnes de sécurisation des frontières qu'il mènera à travers l'empire.
Cette restauration de la tranquilitas s'effectuera progressivement, s'accompagnant de réformes changeant radicalement le profil de l'armée. Le principe du "soldat-citoyen" romain n'est plus l'unique moyen d’intégrer l'armée romaine. En effet, il ne produit plus qu'un nombre insuffisant de combattants pour mener les multiples batailles sur tous les fronts de l'empire en déliquescence. Dès lors, Probus intégrera dans son armée des hommes forts et valeureux, issus des populations barbares vaincues, faisant de ces "butins de guerre" la nouvelle force de son armée. 


Détail du revers

Aucun commentaire:

Publier un commentaire