MARCVS AVRELIVS PROBVS, Empereur Romain de Juin/Juillet 276 ap. J.-C. à Septembre 282 ap. J.-C.


"Tous ceux qui ont parlé de lui ont pris soin d'observer qu'il possédait éminemment dans ses mœurs la probité qu'exprime son nom." Abbé Crevier
n

Bienvenue

Bienvenue à tous les passionnés de monnaies romaines et à tous les novices en numismatique.
Ce blog est destiné à faire découvrir les monnaies romaines de l'empereur PROBUS et permettra d'en connaitre le monnayage dans son ensemble. Au fil des articles, vous y découvrirez les monnaies de ma collection pour lesquelles les commentaires vous éclaireront sur leur iconographie mais aussi retraceront l'histoire passionnante de cet empereur militaire. La publication de monnaies inédites complètera ce travail.
Bonne lecture à tous.

PROBUS COINS

Welcome to all lovers of Roman coins and all numismatic novices. This Blog will explore Emperor PROBUS's Roman coins and understand its currency. Through articles, you'll find these coins in my collection and their reviews will tell you about their iconography, as well as the fascinating history of this military emperor. The publication of unpublished coins will complete this work. Happy reading.

For an english version of this blog, click here !

CARTE DE SITUATION DES ATELIERS MONETAIRES SOUS PROBUS

CARTE DE SITUATION DES  ATELIERS MONETAIRES  SOUS PROBUS

dimanche 14 novembre 2010

La Félicité de Siscia déclinée en trois variantes dans "l'Invictus-série". (277 ap. J.-C.)





Description :
 
 Siscia, 277 ap. J.-C., 2ème émission, 1ère officine.

Avers : IMP PROBVS INV AVG, (l'empereur Probus auguste invaincu). Buste de Probus radié, drapé et cuirassé à droite (Buste Bastien : A2).

Revers : FELICITAS AVG // A // XXI, (La félicité de l'auguste). La félicité debout à gauche, tenant une patère de la main  droite  au-dessus d'un autel allumé et une corne d'abondance de la main gauche.

Poids : 3,74g - Diamètre : 22 mm - Axe: 12h00 - Références : RIC n° 679 


Commentaires :


La légende IMP PROBVS INV AVG  de cette monnaie signe  l'Invictus-série de la deuxième émission de Siscia décrite par K. Pink dans son article "Der Aufbau der Römischen Münzpragung in der Kaiserzeit" de 1949. En effet, cette série spéciale se caractérise par l'ajout dans la titulature de l'adjectif INVICTVS sous différentes abréviations : INV comme sur cet aurélianus mais aussi  INVICT. Qualifié d'invincible l'empereur est porté au même rang que le dieu Solaire dont le culte officiel fut introduit par Aurélien quelques années auparavant (Sol invictus). Cette émission trouve sa justification dans le fait que Probus arrive à Siscia en 277 ap. J.-C, accueilli par une fête d'adventus somptueuse à la hauteur des victoires militaires qu'il vient de remporter. On émet en même temps des monnaies d'or à cette occasion, considérant cet empereur comme un enfant du pays, sa ville natale Sirmium étant toute proche. On constate que la qualité de gravure s'améliore dés lors que Probus arrive dans la ville,  étant sans doute la conséquence du travail des graveurs pris dans les ateliers de Cyzique et Serdica, venus avec le cortège impérial. Cette particularité de titulature de l'Invictus-série est présente sur quatre types monétaires, repris du monnayage de Florien  : CONCORD MILIT, FELICITAS AVG, SECVRITAS SAECVLI et PROVIDE AVG.

Le type de revers présentant  l'allégorie de la félicité, symbole de la richesse inépuisable,  est décliné  en trois variantes iconographiques différentes pour la même légende FELICITAS AVG.

 De gauche à droite les variantes a, b et c.

La variante a  montre la félicité debout à gauche tenant un caducée de la main droite et une corne d'abondance de la main gauche.
La variante b, comme sur cet aurélianus présente la félicité debout à gauche tenant une patère de la main droite au-dessus d'un autel allumé et une corne d'abondance de la main gauche. 
La variante c  montre la félicité debout à gauche tenant une patère de la main droite au dessus d'un autel allumé et  un caducée de la main gauche.

Cette deuxième émission se caractérise par la frappe des monnaies dans six officines que l'on différencie par les lettres A, B, Γ, Δ, ε, ζ notées dans le champ,  associées à  la marque de la réforme d'Aurélien XXI à l'exergue. 

 Détail du revers

Aucun commentaire:

Publier un commentaire